En juin prochain, Olivia Grandville présentera Le Cabaret Discrépant, projet lauréat Mécènes du Sud 2010, au Festival Latitudes Contemporaines à Lille, mettant à l'honneur les nouvelles scènes chorégraphiques.

CABARET7-1.jpg
Vue du Cabaret Discrépant, Olivia Grandville © Yves Godin

De l’anti-ballet à la danse débat, Le cabaret discrépant propose 19 ballets ciselants, une antichambre, installation visuelle et sonore pour 20 spectateurs, et une tribune utopique, pour la danse oratoire. Car si comme déjà le préconisait le lettrisme, "La question n’est plus de savoir si l’artiste sait ou non danser mais s’il veut ou non danser", il s’agit aussi pour Olivia Grandville et ses complices de faire entendre et retrouver l’esprit subversif, l’énergie juvénile de ces innovateurs portés par l’utopie. Avec l’idée d’une "société paradisiaque où les valeurs de la création et de l’art auraient remplacé celles de l’argent". Irène Filiberti

Conception: Olivia Grandville ; Collaboration artistique Yves Godin; avec Vincent Dupont, Olivia Grandville, Catherine Legrand, Sylvain Prunenec, Pascal Quéneau, Manuel Vallade. Production Compagnie La Spirale de Caroline. Coproduction Centre de Développement Chorégraphique Toulouse / Mide Pyrénées, Musée de la danse/Centre Chorégraphique national de Rennes et de Bretagne, Centre Chorégraphique national de Montpellier/programme Domaines avec le soutien de la DRAC Île-de-France, de l'ARCADI, de l'association Beaumarchais-Sacd, de la Ménagerie de Verre (Paris), avec le concours de Mécènes du Sud.

Festival Latitudes Contemporaines • Lille, Roubaix, Bruxelles • de 7€ à 13€ • entre le 11 et le 16 juin 2012.

www.latitudescontemporaines.com
www.olivia-grandville.com